By Wael on 3rd juillet

Les points forts caractérisant les banques en ligne ne sont pas forcément les mêmes que ceux des banques classiques. Toutes ces banques de catégorie différente, sont découvertes sur le marché grâce aux critères qui permettent de les identifier et ces critères sont nombreux.

De nombreux clients sont rassurés que les banques en lignes ont très pratiques pour se faire des économies, ce qui explique d’ailleurs certaines fermetures de comptes constatées auprès des banques classiques accusées de banques trop chères. En d’autres mots, l’un des critères de distinction entre ces deux familles de banque, est  à rechercher dans le sujet des coûts taxés de manière différente.

Les frais bancaires prélevés dans les établissements classiques sontnon seulement coûteux pour les clients, les services pour lesquels ces frais sont déduits par les établissements de banque, sont les mêmes qu’on retrouve auprès des banques en ligne sans pourtant que les clients aient à payer ces services (cas des services à propos de la tenue des comptes).

Il est vrai que tous les services des banques en ligne ne sont pas parfaits et qu’on y constate même certains manquements, mais en termes de faveurs, on admet quand même qu’elles sont au top.

Quant aux banques traditionnelles, mis à part les griefs qui leur sont faits, celles-ci présentent tout de même certains points avantageux. En mépris du manque d’habileté dans les affaires des prêts accordés, ces banques peuvent toutefois trouver un arrangement en ce qui concernent taux de paiement pour les créditsà octroyer et ce, surtout lorsque le dossier constitué est convainquant. Ces banques mettent également au service de leurs clients, des agences physiques pour réaliser leurs activités, ce qui n’est pas le cas avec les banques en ligne.

Au-delà des points de distinction entre les banques en ligne et banques classiques, on admet tout de même qu’il y a des points similaires qui permettent de faire un rapprochement entre les deux types de banques existant dans le marché de l’économie.

Comments are closed.