By Wael on 30th juin

Les services bancaires en ligne offerts par les clients d’une manière générale sont facturés par les établissements offrants et les prix arrêtés par ces établissements se distinguent des uns des autres.Cependant la politique commerciale de la plupart des banques en ligne aujourd’hui consiste à mettre sur le marché certains services qui ne sont pas rémunérés en retour, donc pas des frais à payer. Il s’agit des services ou des produits tels les mouvements de retrait dans certaines zones, l’ouverture de compte (une ouverture qui fait même l’objet d’un dépôt quelconque), les cartes bancaires remises aux clients…

Par ailleurs, le paiement des services se fait selon les prestations offertes soit par mois, soit encore par année. Certains paiements font l’objet des commissions, alors que d’autres payements sont exprimés par le prélèvement des intérêts. Tous ces frais toute fois différents comme on l’a mentionné plus haut émanent de chaque système bancaire et par conséquent sont le véritable appât des consommateurs en ligne. En d’autres termes, si les banques en ligne se font au fur et à mesure une clientèle, c’est parce que leursprix ne sont pas aussi chers que ceux des établissements traditionnels.

Les banques en ligne prélèvent les frais bancaires en débitant les comptes des clients lorsque ceux-ci utilisent leurs cartes pour faire des achats, payer un service ou une prestation quelconque.Le système des alertes via des SMS par exemple à son tour est une initiative prise par les banques telles que Boursorama, et qui donnent aux banques le droit de percevoir certains frais, il peut s’agir des sommes forfaitaires prélevées de façon annuelle ou mensuelle. Certains retraits et virements bancaires sont des opérations qui entrent dans la ligne de compte des services déductibles de banques et donc, applications de certains taux au profit de la banque en ligne.

Comments are closed.